Extrait Virgule

m S o c i é t é p r o t e c t r i c e d e s M O T S S PM Dico Vous n’êtes pas dans votre assiette ? Faites-vous porter pâle et employez le mot valétudinaire pour exprimer votre état de faiblesse ! Mais si cette fragilité s’éternise, vous pourriez être décrit aussi exagérément que ce peintre souffreteux : « Watteau était valétudinaire , mélancolique, voyait tout en noir et n’avait de rose que sur sa palette. » (Théophile Gautier, Guide de l’amateur au Musée du Louvre , 1872) Dans vos descriptions, recourez à l’adjectif valétudinaire pour personnifier par plaisanterie des objets fragiles, chancelants ou en mauvais état : « Une vitrine pleine de statuettes, des fauteuils valétudinaires , un sopha drapé dans un grand châle de cachemire. » (Georges Duhamel, Suzanne et les jeunes hommes , 1941) Enfin, au sens figuré, l’expression « valétudinaire de…|» suivie d’un nom vous permettra d’évoquer n’importe quel point faible. Tel Honoré de Balzac, vous pourrez par exemple brocarder subtilement l’indigence intellectuelle de quelqu’un en disant de lui qu’ « il appartient à ces valétudinaires de la pensée que la nature morale a condamnés. » ( Œuvres diverses , 1835) QUI VEUT L’ADOPTER ? Écrivez vite à la SPM* si vous êtes intéressé/e : vous recevrez alors votre carte de membre. Si vous l’avez déjà, il vous suffit, pour adopter VALÉTUDINAIRE, d’inscrire ce mot dans les cases réservées à cet effet, au dos de votre carte. Sociétéprotectricedesmots Nom,prénom Adresse Lemagazinede français etde littératurepour les10-15ans carte-spm-MEP_Mise en page 1 * Virgule , bureau de la SPM, 25 rue Berbisey, 21000 Dijon ou redaction@virgule-mag.com ÀlaSPM(Sociétéprotectricedesmots), onrecueilledesmotsmaltraités, délaissés, envoiededisparitionouabandonnés. VALÉTUDINAIRE Le mot du mois : LE MOT EST FAIBLE ! ➥ Vous n’êtes pas valétudinaire du vocabulaire mais vous avez un faible pour ce mot ? Prouvez-le-nous en écrivant une phrase contenant ce terme, et envoyez-la à la rédaction de Virgule . Pas de quoi en faire une maladie ? Pour les valétudinaires, si ! Car contrairement aux hypocondriaques , qui se croient malades, l’état de santé des valétudinaires est bel et bien inquiétant… Emprunté au latin, le mot valétudinaire provient de l’adjectif valetudinarius signifiant « malade », lui-même issu de valetudo , qui désignait « la santé », puis « une mauvaise santé » . En français, le mot a donc d’abord qualifié des personnes très souvent malades avant de prendre le sens plus large de « faible, fragile » . COMME LES ÉCRIVAINS, adoptez cemot ! « Une femme âgée, à l’apparence un peu valétudinaire , mais d’une physionomie douce et souriante, assise dans un large fauteuil, s’occupait d’un ouvrage de tapisserie. » Eugène Sue, La Bonne aventure , 1851 Utilisé comme nom ou comme adjectif , ce mot vieilli désigne ou qualifie une personne sujette aux maladies en raison d’une constitution fragile . Parmi d’autres grands malades en petite santé, ce mot a pour synonymes cacochyme, égrotant ou souffreteux .

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEzNjkz